Recherche pour :
Les prébiotiques, probiotiques, et symbiotiques

Les prébiotiques sont des fibres végétales, notamment les fructanes avec l’inuline de chicorée et les fructo-oligosaccharides (FOS). Les prébiotiques sont la source des probiotiques. On trouve les prébiotiques dans les fibres des fruits et légumes, céréales complètes et les légumineuses.

Les prébiotiques se doivent de répondre à 4 grand critères pour être reconnu en tant que tel !


– Ils ne doivent pas être absorbés par la partie supérieure du tractus gastro-intestinal.
– Ne doivent pas altérer la flore intestinale négativement mais positivement.
– Doivent induire des effets bénéfiques pour la santé.
– Doivent être sélectionnés par un nombre limité de bactéries bénéfiques dans le côlon.

Quels sont les fonctions essentielles des prébiotiques ?


– Permettre la bonne absorption des minéraux comme le calcium, magnésium et potassium.
– Empêcher les pertes de calcium.
– Abaisser le taux de lipide dans le sang (les triglycérides).
– Nourrir et stimuler la flore intestinale et donc par conséquent, stimuler l’immunité.
– Protéger le colon et abaisser le pourcentage de risque de cancer du colon.
– Améliorer le transit et empêcher la constipation.
– Limiter l’entrée du sucre dans le sang.
– Apporter un effet de satiété.

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants. Pour l’OMS les probiotiques sont des « microorganismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

Ce sont principalement des ferments lactiques, présents dans l’ensemble de notre système digestif et pour la majeure partie dans le côlon.
Ce sont des bactéries non pathogènes, dont il existe plus de 1 000 espèces différentes dans notre flore intestinale, soit environ 100 000 milliards de microorganismes.

Les mauvaises habitudes alimentaires ainsi que les médications comme les antibiotiques peuvent altérer la qualité de la flore intestinale, du microbiote et donc laisser place a des bactéries qui elles, sont pathogènes comme l’E.Coli, le Candida Albican, colibacilles,…)

L’intérêt des probiotiques permet d’entretenir la paroi intestinale, de synthétiser les vitamines, d’améliorer l’absorption des nutriments, de protéger nos intestins contre les bactéries pathogènes et de réguler la réponse immunitaire. Il existe différentes souches de probiotiques : lactobacillus acidophilus, bifidobacterium lactis, lactobacillus salivarius, lactobacillus plantarum, lactobacillus helveticus, lactobacillus rhamnosus, lactobacillus casei, bifidocbacterium longum…

L’association des prébiotiques et probiotiques s’appelle des symbiotiques.



Les probiotiques/symbiotiques seront utiles en cas de prise d’antibiotiques et tout autre médicament pour pouvoir préserver sa flore intestinale, mais également en cas de diarrhée, gastro-entérite, problèmes digestifs, infections à répétions, stimuler son immunité…
Les probiotiques/symbiotiques peuvent se prendre de façon temporaire ou en cure plus longue sur 2 à 3 mois.

Pour que l’efficacité soit optimale, il convient de mettre en place une alimentation correcte et qui devra persister.

Comment choisir ces probiotiques/symbiotiques ?



– Regarder le nombre de souches présentent
– Faire attention au nombre de milliards de ferments présent.
– Vérifier que les gélules soient gastro-résistante, sinon aucune efficacité puisque les probiotiques/symbiotiques sont censé être destinés à l’intestin et si les gélules ne le sont pas, elles n’arriveront donc jamais jusqu’aux intestins.
– Préférer les marques Françaises, d’origine naturelle et de qualité certifiée.
– Ce n’est pas parce que vous les acheter en pharmacie que ce sera de la bonne qualité, j’en ai fais l’expérience.

J’espère que maintenant vous y voyez un peu plus clair en ce qui concerne les prébiotiques, probiotiques et symbiotiques. N’oubliez pas, ils sont des alliés essentiels pour préserver notre vitalité et prendre soin de notre organisme.

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.

Quelques conseils pour une sexualité épanouie

La sexualité fait partie intégrante de nos vies, et nous avons toutes et tous des visions différentes de la sexualité. Nos visons de la sexualité sont bercées par le monde dans lequel nous vivons, nous évoluons, nos ami.e.s, notre famille, etc…
Le désir et la sexualité sont importante dans un couple mais également seul.e.

Mais alors existent-ils des clefs essentielles pour avoir une sexualité épanouie ?

En effet, certaines notions sont des clefs utiles en matière de sexualité pour avoir une vie sexuelle épanouie et ne pas être frustré.e. Parmis ces clefs, on y retrouve la communication, le respect, la capacité d’imagination,…

C’est pourquoi, vous trouverez dans cet article, 6 points essentielles pour avoir une sexualité épanouie, sans tomber dans la routine.

1. La communication

La communication fait partie intégrante de la vie de tous les jours, lorsque l’on parle avec des amis, de la famille, des inconnus,… Le fait de communiquer avec l’Autre nous permet d’exposer notre point de vue et de ce faire comprendre.

En matière de sexualité, c’est exactement la même chose et cela permet d’avoir une sexualité épanouie où toutes les parties prennent leurs pieds sans être mis à l’écart, de coté ou se sentir délaissée…
Il est important de dialoguer avec sa/son partenaire, tout simplement pour exposer ce que l’on ressent, ce que l’on souhaite, exprimer ces sentiments.
La communication permet de savoir ce que l’Autre apprécie ou non en matière de sexualité, et puis cela peut amener certains sujets comme la découverte de nouvelles expériences.

Il serait FAUX de croire que la communication lors de l’acte sexuel se résume à parler. Bien d’autres moyens d’expressions et de communications existent tant bien pour la femme que l’homme : parler, crier, être en état de transe, vibrer, être joyeux.se, gémir, soupirer, agripper, griffer,…

Tout cela sont des moyens de communications que l’on peut retrouver dans la sexualité, et il ne faut pas en avoir peur ou honte, cela est normal !
Vous êtes normaux ! Votre corps s’exprime alors laisser le s’exprimer.

2. Ne pas avoir peur de la nouveauté

Il n’est pas rare de voir chez certains couple, qu’après plusieurs années ensemble, la lassitude fasse surface dans la sexualité du couple.
Pour relancer un peu la machine, n’hésitez pas à tester de nouvelles choses avec votre partenaire. Parlez-en ensemble, dite ce que vous aimeriez tester, ce qui vous ferait vibrer.
Le champ d’application de l’imagination en sexualité est vaste alors, n’ayez pas peur de tester de nouvelles expériences. Lancez-vous !

Voici quelques pistes qui peuvent vous aider à pimenter votre vie sexuelle :
– Les massages ( Pas obligatoirement suivis de masturbation, pénétrations ou autre,…)
– La nourriture (Miel, chantilly, chocolat, fruit,…)
– Les lubrifiants comestibles
– De la lingerie (Pour mesdames comme pour messieurs)
– Un petit show de votre ou pour votre partenaire
– Bander les yeux de sa/son partenaire
– L’utilisation de menotte (Attention à ne tout de même pas perdre les clefs)
– L’utilisation de sextoys pour madame et/ou monsieur

3. Intégrer qu’aucune pratique n’est obligatoire

Vous devez le savoir, car j’en parle assez souvent, mais en matière de sexualité, aucune pratique n’est obligatoire !
Pour beaucoup de personne, l’acte sexuel se résume à des caresses, de l’excitation, de la masturbation mutuelle, des « préliminaires » suivis de la pénétration et de l’éjaculation.

NON !

L’acte sexuel ne se résume pas obligatoirement à tout cela suivis de la pénétration et de l’éjaculation.
Par exemple, les pratiques bucco-génital comme la fellation, le cunnilingus, ou même la masturbation constituent des actes sexuels à part entière.

Nous faisons toutes et tous des choses quotidiennement que nous n’avons pas spécialement envie de faire que cela soit pour notre vie personnelle ou professionnelle, nous procrastinons parfois, nous somme également parfois influencer par les avis des autres et notre libre arbitre est parfois remit en cause.
Pour autant nous le conservons toujours un peu, et c’est notre libre arbitre additionné à notre liberté de choix qui nous permettent de vivre la majeure partie de notre vie en pleine conscience.
La liberté de choix est fondamentale pour notre vie, pour se sentir bien dans notre corps, notre tête et note esprit.

Mais revenons à la sexualité.

Il est primordiale que vous preniez conscience que rien n’y personne de doit vous obliger à pratiquer tel ou tel acte, chose, fantasme, pratique,…

Vous êtes des personnes ayant la liberté de choisir ce que vous souhaitez dans votre intimité, et cela ne doit pas être remis en cause !

Alors, éclatez vous sexuellement, toujours dans le respect de l’Autre et de ces choix et le respect des vôtres.

4. Avoir le droit de ne pas avoir envie

On en revient un peu à ce que je disais juste avant, rien n’est obligatoire !
Vous avez parfaitement le doit de ne pas avoir envie. Personne ne doit vous dire ce que vous devez faire en matière de sexualité, vous devez rester libre et maitre.sse de vos désirs, de vos envies et non envies.

Lorsque cela peut perturber l’équilibre du couple, il convient encore une fois d’avoir une bonne communication et d’en parler avec votre partenaire. Si le problème persiste, et que cela crée des tensions, allez voir une personne compétente qui sera capable de vous aider.

Plusieurs causes peuvent être possible en cas de non envie de relation sexuelle comme des troubles sexuels par exemple, la baisse de libido, les problèmes d’érection, d’éjaculation, de vaginisme, de douleurs lors des rapports, etc…
D’autres causes sont également possibles, le travail , le stress, la fatigue, le surmenage, la vie de couple ou de famille trop rythmée,…

Mais également le fait tout simple de NE PAS AVOIR ENVIE !
Et il est primordial de respecter ce choix de non envie de rapport sexuel. Ne vous obligez JAMAIS à avoir des rapports sexuels « pour faire plaisir », ou « entretenir la vie intime du couple » ou même j’entends encore parfois parler de « devoir conjugal »…

Je suis effaré de voir encore à l’heure actuelle, des femme et des hommes se forcer à avoir des relations sexuelles pour entretenir ce « devoir conjugal » avec l’Autre. Rien, ni personne ne vous oblige ou ne doit vous obliger à avoir des rapports sous un quelconque prétexte.

5. Faite parler votre imaginaire

Nous avons toutes et tous, cette capacité exquise d’imagination et cette notion de fantasme.
Que vous soyez seul.e ou en couple, laissez vous porter par votre imagination et votre capacité de fantasme. Il s’agit la plupart du temps e notre jardin secret personnel que l’on ne veut pas partager.

Mais alors faut-il obligatoirement garder son imagination et ces fantasme personnel en matière de sexualité ?

A vrai dire, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question. Lorsque vous décidez de vous livrer, seul.e, en couple, ou à plusieurs dans la capacité à sauter le pas pour la réalisation ou le partage d’un fantasme, vous confiez une part important de votre intimité qui se doit d’être respectée par l’Autre. Encore une fois, le respect est une des notions essentielles et fondamentales.

Mais alors faut-il réaliser un fantasme ?

Libre à vous ou non de sauter le pas et de réaliser votre/vos fantasme.s.
Mettons en revanche une chose au clair : NON, ce n’est pas parce que vous réalisez un de vos fantasme que votre « machine à imaginaire » ne fonctionnera plus, ou que vous n’aurez plus cette capacité d’imagination et de fantasme.

Osez, expérimentez, apprenez, partagez, libérez-vous, amusez-vous, éclatez-vous, soyez totalement libéré.e et prenez soin de votre sexualité. Elle est essentielle !

6. Apprendre à connaitre son corps


Le corps possède de nombreuses zones érogène. C’est quoi une zone érogène ?
Ce sont des zones qui suscitent des sensations de plaisir. Les zones érogènes varient d’une personne à une autre. Certain.e.s peuvent avoir plus de zones érogènes que d’autres.

Comment est-ce qu’on connait son corps ?

Eh bien lorsque vous vous intéressez à quelque chose dans votre vie de tous les jours, vous apprenez et ensuite vous mettez en pratique. Là c’est exactement pareil. Il faut que vous partiez à la découverte de vos sens, de votre corps, de vos désirs et de ce qui vous fait vibrer.

La connaissance de son corps peut se faire seul.e ou bien en couple. Cette exploration intime avec vous-même vous permettra de vous affirmer dans votre sexualité, de partager ce que vous aimez ou non, c’est un point non négligeable !

Prendre le temps de connaitre son corps, c’est prendre le temps de se connaitre soi, de savoir ce que l’on aime, ce que l’on souhaite, ce que l’on veut ! Cette connaissance de vous même fera que vous pourrez vous exprimer librement sur ce qui vous fait vibrer.

Partez à la rencontre de votre extase, de vos fantasmes, de vos caresses, n’ayez pas peut d’expérimenter.

J’espère que cet article vous plait, et que ces points clefs vous permettront d’avoir une vie sexuelle épanouie, sans frustration, ni tomber dans la routine monotone.

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.

Faire appel à un naturopathe pour des conseils en suppléments naturels.

J’espère que vous allez bien tout d’abord et que vous profitez du soleil qui commence à pointer le bout de son nez !

Comme vous le savez, je suis naturopathe à Reims, et il est important pour moi d’aborder un sujet qui me tient particulièrement à cœur, mais surtout de vous faire prendre conscience que les compléments alimentaires ne sont pas un jeu ou des bonbons.

C’est pourquoi nous allons nous intéresser au fait de faire appel à un naturopathe pour obtenir des conseils au niveaux de la supplémentation naturel pour prendre soin de sa vitalité et de son bien-être naturellement.

Tout d’abord un naturopathe c’est quoi ?

Un naturopathe est un professionnel de la naturopathie qui pour but de vous aider à aller mieux, que vous retrouviez une vitalité au top, en prenant en compte énormément de choses afin de pouvoir vous accompagner au mieux. Il prendra en compte votre alimentation, votre sommeil, votre activité physique, comment vous vous sentez psychologiquement, vos médications, vos troubles de santé, vos croyances si vous en avez, et ainsi de suite…
Son but premier sera de vous accompagner au mieux naturellement sans vous nuire.

Lorsque l’on consulte un naturopathe, il y a bien souvent des changements à mettre en place au niveau de son hygiène de vie (alimentation, activité physique, gestion du stress et des émotions,…) afin que vous vous sentiez sur le long terme. Il est également possible que vous naturopathe vous conseil en suppléments naturels.

Qu’il soit ici question de phytothérapie, aromathérapie, argilothérapie, apithérapie ou autre, il est important de prendre conscience et faire prendre conscience, qu’il est primordial de s’adresser à une personne ayant les compétences nécessaires pour vous orienter. Les naturopathes sont généralement formés aux conseils de suppléments naturels, car ils font partis intégrante de leurs pratiques, même si certains ne sont pas à fond pour les suppléments (Il est parfois nécessaire d’y avoir recours de mon point de vue). 

Pourquoi est-il important de s’adresser à quelqu’un qui s’y connait réellement ? 

He bien, pour la simple et bonne raison que je répète très régulièrement : Tout ne convient pas à tout le monde…
Outre le fait que lorsque vous passez par des personnes qui ne s’y connaissent pas plus que ca, cela risque de vous faire dépenser de l’argent inutilement, cela peut être dangereux !  Il est important d’en prendre conscience.
Prenons l’exemple des personnes ayant des problèmes de coagulations et prenant des anticoagulants. Beaucoup de plantes sont déconseillées voire proscrites car elles ferons interactions avec ces mêmes médications, et pris sur le long cours, cela peut avoir des conséquences dangereuses comme des phlébites, un INR qui ne se stabilise pas, etc… 

Le dernier point qu’il est important de prendre en compte concerne l’efficacité de ces mêmes compléments.

Ce n’est pas parce que votre ami.e, sœur/frère, voisin.e prend de l’eschscholtzia en tisane pour ces troubles anxieux ou en périodes de stress, que c’est ce qu’il vous faut !
Encore une fois, c’est au cas par cas, et ce n’est pas parce que votre entourage prend tel supplément que cela vous conviendra en fonction de votre état, vos troubles de santé et vos médications. 

N’oublions pas également que certaines plantes prisent sur le long terme peuvent être nocives…
Alors si vous souhaitez être conseillé.e en suppléments naturels, tournez vous vers des personnes ayant les connaissances pour vous aider au mieux !

J’espère que cet article éclairera vos lanternes sur l’importance de consulter une personne compétente en matière de suppléments naturels, car oui, on ne s’improvise pas naturopathe ou conseiller.e en une quelconque supplémentation naturelle !

Pour les personnes qui souhaitent être accompagné naturellement, en complément de leurs traitements médicaux, pour retrouver une vitalité au top, n’hésitez pas à me contacter, je me ferais une joie de vous aider au mieux.

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.

Les jambes lourdes, quelles solutions ?

Revoici l’été, le soleil, la chaleur, l’envie de se poser entre amis sur une terasse, se faire bronzer au bord de la mer.


Mais qui dit retour des chaleurs, dit également retour des jambes lourde

Les jambes lourdes c’est quoi ?

Les jambes lourdes se réfèrent aux problèmes de circulation sanguine. Cette désagréable sensation d’avoir les jambes et les pieds qui pèsent une tonne peuvent être accompagnés de crampes, picotements et/ou œdèmes.

C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de vous donner quelques conseils et astuces pour que vous puisiez atténuer ces mauvaises sensations de lourdeur dans les jambes.

Quelles sont les causes des jambes lourdes ?

  • Une mauvaise circulation sanguine
  • Une mauvaise hygiène de vie
  • La sédentarité
  • Les dérèglements hormonaux
  • l’âge
  • Le tabagisme
  • La chaleur
  • Le surpoids

Alors tout ça, c’est bien beau mais comment peut-on faire pour atténuer cette sensation désagréable ?

  • Pratiquer une activité physique, cela aura pour but d’aider le corps à faire fonctionner correctement la circulation sanguine.
  • Essayer l’hydrothérapie froide sur vos jambes et pieds. Pendant 15 à 20 min, plongez vos jambes et pieds dans de l’eau froide.
  • Eviter de porter des vêtements trop sérrés, car cela défavorisera la bonne circulation sanguine.
  • Eviter le tabac et l’alcool.
  • Ne pas trop s’exposer à la chaleur.
  • Certaines plantes et huiles essentielles peuvent vous aider à vous débarrasser de cette lourdeur en favorisant la circulation sanguine. Veillez à voir avec votre naturopathe, car ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est sans danger ! Il y a des principes de précautions d’emplois, contre-indications et interactions médicamenteuses avec la phytothérapie, aromathérapie, apithérapie,…
  • La réflexologie plantaire va permettre de vous soulager rapidement en plus de vous détendre pendant une heure. Personnellement j’utilise une crème spéciale en été que j’applique à la fin des séances de réflexologie plantaire permettant d’apaiser les jambes et les pieds et de laisser un effet frais, que demander de mieux ?
  • Pour les gourmandes et gourmands, pensez également au miel de châtaignier qui est très bon pour la circulation sanguine.

Pour ceux qui souhaitent se procurer le gel jambe légère que j’utilise lors des séances de réflexologie plantaire qui apporte un soulagement et un effet frais, c’est par ici : https://shop.secretsdemiel.com/?CodeCourtier=ALST213

J’espère que ces conseils vous seront utile. Prenez bien soin de vous !

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.

L’effet papillon et encrassement de terrain

L’effet papillon est une théorie pour laquelle un battement d’aile de papillon au brésil peut provoquer une tempête au Texas. Pour l’expliquer clairement, dans cette théorie du chaos, un simple changement pourrait amener à diverses conséquences plus ou moins graves et brutales. Cette théorie s’applique à la météo, mais également à l’environnement et aux sciences humaines. On peut également l’appeler « L’effet boule neige ».

Cette théorie du chaos peut également être applicable à la naturopathie. 

Vous le savez, en naturopathie, c’est le terrain qui prime ! 


Ce qui veut dire que lorsque le terrain est « encrassé », celui-ci à subit diverses modifications et changements qui ont permis l’encrassement du corps, et de l’esprit.
Ces terrains encrassés peuvent avoir diverses causes comme une alimentation non équilibrée, une vie sédentaire et par conséquent un manque de mouvement, le tabac, l’alcool, les médications, le stress, une mauvaise flore intestinale…
Toutes ces choses ont donc un effet néfaste sur notre corps. Cela reste insidieux et se fait petit à petit car ce n’est pas parce vous aller manger un pain au chocolat que votre corps va s’encrasser, NON !
Il s’agit plus de mauvaises habitudes répétées pendant un certains laps de temps voir des années. 

Et qui dit terrain encrassé, dit terrain propice aux infections, maladies, et donc des problèmes de santé.

Par exemple, la flore intestinale joue un rôle extrêmement important dans la régulation du transit, l’absorption des minéraux, avoir un bon système immunitaire pour éviter les infections,…
Et pourtant lorsque la flore est déséquilibrée ou malmenée, elle ne joue plus son rôle de protectrice, et les infections et maladies vont donc pouvoir s’installer dans le corps. La flore va donc devenir pathogène.

On voit donc bien que l’effet papillon s’applique totalement à la naturopathie puisque certaines habitudes de vie qui peuvent paraitre anodine et sans conséquences sont en réalité nocives pour notre santé. 

Mais ce fameux effet papillon peut-il être inversé ?

Oui ! Aucune situation n’est définitive. Attention, je ne dis pas que l’on guérit de maladie incurable ou quoi que ce soit, dans tout les cas la naturopathie ne cherche pas à guérir mais à trouver la cause, et travailler dessus afin d’apporter un mieux-être durable naturellement. Nous ne sommes pas des médecins ! 

Mais oui, l’effet papillon peut avoir l’effet inverse. C’est-à-dire que lorsque vous commencez à changer vos mauvaises habitudes de vies, que vous avez des objectifs personnels atteignable, que vous mangez sainement, que vous pratiquez une activité physique, tout cela se répercute sur le corps. Vous stimulez ainsi votre immunité, vous éliminez les déchets de votre corps, vous apprenez à gérer votre stress, vous chouchoutez votre flore intestinale, et par conséquent en améliorant votre hygiène de vie, vous améliorez votre qualité de vie !  

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.

L’énergie Reiki Kundalini

Avant de vous parler plus en détails, de ce qu’est l’énergie Reiki Kundalini, j’aimerai vous parler de ce qui m’a amené à pratiquais le Reiki Kundalini.

Il faut savoir que j’ai toujours été attiré par tout ce qui est énergétique. D’ailleurs, saviez vous que chaque être humain possédait le magnifique don de magnétisme ? Non ? Et bien si, libre à chacun de vouloir le travailler et le développer ou non !
Moi j’ai développé mon magnétisme depuis l’âge de mes 14 ans environ, mais je sentais que ce n’était pas exactement ce que je recherchais. Bien entendu, oui, c’est génial de le développer, mais il me manquait quelque chose au niveau énergétique, comme si le puzzle n’était pas totalement assemblé.

Alors j’ai longtemps cherché à m’initier à une nouvelle énergie que je pourrai incorporer dans mes soins quotidien. Puis cela à chaque fois cela ne ce faisait pas, c’est comme si, ce n’était pas le bon moment pour moi, à chaque fois!

Et puis un jour j’ai découvert le Reiki Kundalini, et là ce fut un coup de foudre énergétique, pour le nom d’une part, et une sorte de coup de foudre énergétique, il fallait que j’en apprenne plus sur cette énergie, c’est comme si celle-ci me disait que c’est en fait elle que je cherchais depuis tout ce temps !

Alors je me suis initié à cette nouvelle énergie puissante d’amour, de guérison et d’harmonie.

D’ailleurs en ce qui concerne les initiations, je n’ai jamais vécu des expériences énergétiques aussi belles, je me sentais tellement bien, comme si j’étais totalement ailleurs, tout en étant pourtant bien présent, doté d’une certaine forme de puissance qui parcourait tout mon être, le tout dans mon esprit encore plus coloré que d’habitude. Des expériences d’initiations magnifiques.

Lors des soins de Reiki Kundalini, c’est un peu comme si je revivais en moi une petite partie des initiations, avec cette énergie que je ressens toujours aussi intensément, mais plus calmement et sereinement.

Passons maintenant à l’explication de l’énergie Reiki Kundalini.

L’énergie Reiki Kundalini, également connue sous le nom de « Feu de la Kundalini », est une énergie universelle qui remplit notre être.
A la naissance, ce canal est ouvert, ainsi vous avez accès à cette source puissante d’énergie. Les expériences de la vie font que ce canal d’énergie se resserre et que les chakras se bloquent.
Ceci peut avoir comme conséquence un grand nombre de manifestations physiques, telles que des douleurs dorsales, des problèmes digestifs, des allergies et une baisse importante de l’énergie sexuelle.

Beaucoup de problèmes émotionnels peuvent aussi apparaître amenant jusqu’à un état d’anxiété, des colères rentrées, de la dépression ou un désir de non vie.
Le Reiki Kundalini est une manière efficace de nettoyer les chakras, d’ouvrir et de renforcer les canaux d’énergie du corps. Il aide à éveiller la Kundalini avec douceur.

Le Reiki Kundalini est un outil énergétique très puissant et très simple d’utilisation, il n’utilise pas non plus de symbole.
Des initiations au Reiki Kundalini ainsi qu’à l’énergie Kundalini est nécessaire afin de pourvoir recevoir l’énergie Kundalini par la personne qui forme.
En ouvrant et en renforçant les canaux d’énergie du corps, il est possible de canaliser l’énergie Reiki Kundalini pour vous-même et pour d’autres, juste par l’intention.
Il est donc un outil puissant de guérison énergétique tout en favorisant l’évolution personnelle physique et spirituelle.

La Kundalini est une déesse serpent qui se trouve endormi à la base de la colonne vertébrale dans le premier Chakra.
Son nom est Shakti Kundalini et celle-ci est enroulée 3 fois dans le sacrum. Elle représente l’énergie Kundalini et le potentiel d’activation de la vie.
Le chakra racine agit comme une porte d’activation de l’énergie universelle de la Terre et de l’énergie Kundalini.

Dans certains cas, lorsque l’énergie Kundalini se réveille et commence à monter dans le corps pour pouvoir se répandre, cela peut parfois être un peu douloureux à l’image d’un serpent qui monterait et perforerait les chakras pour pouvoir permettre leurs ouvertures. Cela permet donc de libérer l’énergie du corps en sommeil qui été bloquée et stockée.

Quand l’énergie Kundalini est débloquée, elle crée un raccordement vertical entre les chakras en ouvrant les canaux subtils.

La Kundalini est donc une énergie de guérison spirituelle très forte qui nécessite un travail énergétique pour pouvoir en profiter pleinement et surtout ne pas la subir.

Les séances de Reiki Kundalini peuvent s’effectuer en présentiel ou à distance.

Mais alors à quoi sert le Reiki Kundalini ?

Le Reiki Kundalini peut être utile pour pleins de choses :
– Nettoyage et harmonisation des Chakras.
– Nettoyer énergétiquement une pièce ou un lieu.
– Nettoyer les fréquences karmiques encrassées.
– Aider au dénouement de certaines situations.
– Agir sur les mauvaises émotions.
– …

Mais également sur le plan physique :
– Les douleurs
– Les problèmes de digestion
– Le stress
– Les angoisses
– Les problèmes de sommeil
– Les problématiques sexuels
– …

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.

Réflexologie plantaire et sensibilité plantaire

Vous le savez, je pratique la réflexologie plantaire sur Reims en cabinet, dans un cadre coloré et chaleureux.


La réflexologie permet un travail à la fois de terrain de symptomes. Il permet également le fait de travailler sur les douleurs, tout en proposant une séance d’une heure de complète de relaxation et détente.


Mais au-delà de tout ca, j’entends très régulièrement des personnes qui me disent : « Moi la réflexologie plantaire, impossible, je suis très chatouilleux/chatouilleuse », ou alors « j’ai horreur qu’on me touche les pieds,… » et ainsi de suite.


Mesdames, et messieurs les sensibles plantaires, j’ai une excellente nouvelles pour vous !


Non, la réflexologie plantaire ne vous fera pas sauter au plafond !


Je m’explique,


Tout d’abord il faut savoir que j’ai une cliente en particulier qui était très intéressée par la réflexologie plantaire mais elle n’osait pas et m’a demandé si elle n’allait pas tout bonnement s’enfuir en courant quand je commencerai la séance. La demande est en effet légitime, lorsque l’on apprécie pas que l’on touche une partie de notre corps, il est difficile de se laisser toucher cette même partie du corps.


J’ai donc rassuré cette personne en lui disant que NON, le toucher en réflexologie plantaire n’est en rien comparable à des chatouilles


En réflexologie plantaire, le toucher c’est du toucher pur, (rotations, appuis long et/ou courts/ pressions glissées, etc…). Ce n’est donc pas comparable à des effleurements et des chatouilles.
Sachez que lors de la séance de réflexologie je demande toujours comment cela ce passe pour la personne, si il n’y a pas de points douloureux ou autres, ce qui permet donc pour les personnes sensibles de pouvoir en parler si cela ne leurs convient pas.


Donc avis aux personnes ayant une certaines sensibilité plantaire, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas venir profiter d’une heure de détente et de relaxation complète.

Sachez également que la réflexologie plantaire peut être un excellent cadeau pour les différentes fêtes, anniversaires, et autres !

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.

Naturopathie et Covid.

Je tiens tout d’abord à dire, que j’ai très longuement hésité avant d’aborder ce sujet. Puis finalement je me décide enfin à le faire. Sachez que je garde personnel mes positions et réflexions sur la gestion de cette crise…
On va surtout s’intéresser au système immunitaire.  Comment il fonctionne ? Pourquoi le renforcer ? … Et enfin avoir quelques clefs en main pour pouvoir passer cette crise au mieux tous ensemble, collectivement, et retrouver une vie normale.

Comment fonctionne notre système immunitaire ?

La question peut paraitre bête mais elle ne l’est en réalité pas tant que ca.
Lorsqu’il y a une infection par un virus (comme l’on en trouve souvent à l’hiver), le virus entre dans l’organisme, les cellules immunitaires capturent ce virus. Si le virus dans l’organisme est reconnu, la réaction immunitaire se fait par l’aide d’anticorps, lymphocytes, … Si le virus n’est pas reconnu, il n’y aura pas de réponse de la part des défenses immunitaires.
Avec la Covid, c’est sensiblement la même chose, le virus se transporte par les éternuements, postillons, le toucher ainsi de suite.
La Covid à un temps d’incubation qui varie, car un coup on nous dit que c’est 1 semaine, un coup le temps d’incubation est de quelques jours. Une chose est sûre, il y a bien un temps d’incubation.

Pourquoi renforcer son système immunitaire ?

Comme nous venons le voir, notre système immunitaire est ce qui nous protège des différents virus et agressions extérieures. Le but donc de renforcer son système immunitaire est d’avoir des défenses assez solides pour pouvoir lutter contres ces petites infections et/ou virus qui nous gâchent parfois la vie…
La Covid s’attaque particulièrement aux poumons et laisse un état de fatigue intense comme une grosse grippe. Attention, qu’on ne vienne pas dire ce que je n’ai pas dit !
En effet les personnes ayant des problèmes de santé comme de l’asthme, du diabète, du surpoids, différents problèmes respiratoire sont en effet plus à risque que les personnes n’ayant aucune « comorbidité ».

L’âge, un facteur important ?

Lorsque nous naissons, nos défenses immunitaires nous sont transmises par nos parents. Puis nous grandissons, nous tombons malade, et le système immunitaire prend en compte ces mêmes maladies ce qui permet de le renforcer. Il faut savoir que le système immunitaire n’est complet qu’aux environs de 7-8 ans, et celui-ci se dégrade lorsque nous devenons âgés. Mais entre-temps, le système immunitaire atteint son plein potentiel de défenses de l’organisme. Or, même en atteignant ce plein potentiel, celui-ci peut être grandement dégradé.

Qu’est-ce qui peut affaiblir notre système immunitaire ?

Les causes d’un affaiblissement du système immunitaire peuvent être nombreuses :
– Une alimentation non équilibrée, faible en vitamines minéraux et oligo-éléments,
– Une alimentation traité chimiquement (pesticides, etc…),
– Une alimentation à base de nourriture raffinée (aliments transformés ou ultra-transformés),
– Une surconsommation de sucre blanc dit raffiné,
– Une flore intestinale déséquilibrée ou pathogène,
– La polymédication,
– Dest troubles de santé,
– L’âge joue un rôle important dans le système immunitaire puisque le système immunitaire n’est complet chez l’enfant qu’aux alentours 7/8 ans, mais celui-ci diminue également avec l’avancée en âge,
– Le manque de sommeil est également un point important puisque notre corps se régénère la nuit,
– Le stress,
– La sédentarité et le manque d’activité physique car le corps ne s’oxygène pas assez.

Témoignage personnel

J’ai eut la Covid il y a maintenant quelques mois. Ne prenons pas pour autant mon cas pour une généralité.
– Dans un premier temps je me suis rendu chez mon médecin car je croyais avoir une angine. Résultat : Médication et repos.
– Le lendemain, j’ai du mal à respirer, je me rends aux urgences, on me met sous oxygène quelques heures. Je suis à plat et n’ai pas beaucoup de forces, mais en revanche j’ai extrêmement faim (je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi…). On me fait passer un test PCR ainsi qu’un scanner. Résultat quelques heures plus tard : J’ai la Covid, on me laisse repartir chez moi, on me dit de prendre mes précautions avec ma famille, que dans 7 jours si je n’ai plus de symptômes, je peux retourner à une vie normale sans pour autant devoir repasser de test,  on me dit d’arrêter les médicaments prescrits par mon médecin et on ne me donne aucune autre médication (personnellement ca ne me dérange pas, je ne suis pas adepte des médicaments). Je prends tout de même un complexe naturel « le trésor de l’apicultrice » à base de miel, gelée royale, ginseng, acérola, propolis, et du pollen en grain.
– Le jour suivant, je me lève, ca va un peu mieux, je n’ai pas encore toutes mes forces mais ca revient tout doucement, je ne me remets pas encore à l’activité physique.
– 2ème  jours après avoir été aux urgences, je retrouve mes forces, je vais mieux, je me remets tout doucement à l’activité physique pendant un peu plus demi-heure.
– 3ème jours après ma visite aux urgences, je n’ai plus rien du tout suis en pleine forme, et me remet à faire de l’activité physique comme avant.
Les jours suivants ont été absolument comme tous les jours, sans douleurs ou autre. J’ai eut également la chance de récupérer mon souffle très vite.

Pourquoi je me suis remis aussi rapidement de la Covid ?

Je ne vais pas vous dire que je me suis remis simplement de la Covid par l’opération du saint esprit ou je ne sais quoi.
Encore une fois, je parle de mon expérience personnelle et elle n’engage que moi.
En revanche je pense que les règles d’hygiène de vie saine que j’applique depuis maintenant plus d’1 an y sont pour quelque chose.
– Je mange des fruits et des légumes,
– Je prends soin de ma flore intestinale,
– J’évite les aliments transformés,
– Je pratique une activité physique (environ 1h 4 à 5 fois par semaine),
– Je n’ai pas une vie sédentaire
– Je ne suis pas une personne polymédicamentée.
– J’ai tout de suite eut recours à quelques suppléments (le fameux complexe ainsi que le pollen) pour me revitaliser et me remettre sur pieds au plus vite.

Je tiens encore une fois à préciser qu’en aucun cas un quelconque remède serait miraculeux ou je ne sais quoi. Mais simplement, que quelques règles élémentaires de base d’hygiène de vie et certains compléments naturels peuvent être une piste pour permettre de vite se remettre.

Apithérapie et Covid

La gelée royale n’est plus à présenter. C’est un excellent cocktail d’éléments stimulant et équilibrant qui contient des protéines, des vitamines du groupe B, des hormones, de l’acétylcholine (neurotransmetteur jouant un rôle dans le système nerveux central), des acides aminés, des oligo-éléments, des glucides, des flavonoïdes… La gelée royale est utilisée depuis de nombreuses années. Dans la Chine antique, on s’en servait pour s’assurer vigueur et longévité sexuelle. En effet la gelée royale peut être un bon moyen naturel pour stimuler sa libido.
Mais revenons-en à la Covid. La gelée royale, de sa part sa composition permet de stimuler son système immunitaire mais également de récupérer plus vite lors de la convalescence.

Passons maintenant à la propolis. La propolis est très utile en ce qui concerne les affections ORL et broncho-pulmonaires. Par conséquent, elle est un allié sérieux pour stimuler son immunité et réduire la période de convalescence dû à la Covid.
Une étude à été lancée par les laboratoires mosellans Lehning. Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue « Journal of biomedicine and Pharmacotherapy ».
Dans un hôpital brésilien, sur 124 volontaires âgés d’environ 50 ans et présentant des comorbidités. L’étude à montrée que le temps de récupération des malades est réduit de la moitié, soit au lieu d’environ une douzaine de jours de récupération dû à la Covid, avec la propolis, seulement 6 à 7 jours étaient nécessaires pour la récupération des malades.

Il serait temps que ce genre d’études sur les méthodes naturelles voient un peu plus le jour !

Quelques clefs pour stimuler son immunité.

– Avoir une alimentation saine, équilibrée, riche en vitamines, minéraux, oligo-éléments.
– Limiter la consommation d’alimentation raffinée ou ultra-raffinée.
– Limiter la consommation de sucre blanc et raffinée. D’autres alternatives existent comme le miel, ou le sirop d’agave par exemple.
– Pratiquer une activité physique régulière, pour permettre au corps de s’oxygéner, stimuler son immunité et permettre l’élimination des toxines.
– Avoir un sommeil de qualité et réparateur.
– Apprendre à gérer son stress. Pensez à la naturopathie, à la méditation, au yoga, aux exercices de respiration, sophrologie, hypnose, etc…
– Tournez vous vers des moyens naturels vous permettant de stimuler votre immunité comme la propolis, la gelée royale, le complexe vitamine D+Zinc, la phytothérapie, l’aromathérapie,…

En quoi la naturopathie peut-elle être utile en cas de Covid ou d’après Covid ?

Avant la Covid :
La naturopathie va pouvoir vous aider à stimuler votre système immunitaire, prendre soin de votre flore intestinale, avoir une alimentation correcte et moins toxique, afin d’éviter une forme grave de la Covid ou d’un temps de convalescence trop long.

En cas de Covid ou d’après Covid :

La naturopathie va vous permettre d’avoir une alimentation saine, équilibrée, riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments, la moins raffinée possible et donc par conséquent, une alimentation qui sera revitalisante pour  l’organisme afin que celui-ci puisse se remettre plus vite.
En parallèle, un naturopathe pourra vous conseiller certains suppléments naturels pour vous permettre de renforcer l’organisme en prévention tout comme en curatif. Il est important de consulter un naturopathe pour savoir quelles supplémentations peuvent vous être conseillés
La naturopathie peut également prendre en charge les différents restes du Covid, soit les pertes de mémoire, la fatigue, les essoufflements, mais également les problèmes résiduels concernant la perte d’odorat.

Quoi qu’il en soit, pratiquez une activité physique, manger sainement et prenez soin de votre santé, elle est précieuse !

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.



Les conflits et sentiments d’oppositions

Les conflits peuvent survenir chez tout le monde et partout que cela soit au travail, en famille, avec des amis, dans la rue, avec sa/son partenaire, entre frères et sœurs… Vous l’aurez compris, le champ d’actions des conflits et des sentiments d’oppositions est large.


Il important de différencier les conflits et les sentiments d’opposition. Les conflits peuvent résulter généralement de problématique non résolues, conscientes ou inconscientes, récentes ou anciennes, de non-dits, de sentiments d’opposition trop fort, et pour lesquelles chacun reste sur ces position et est énervé de pas accepter la vision de l’Autre et que sa propre vision ne soit pas acceptées,… Le conflit se différencie du sentiment d’opposition dû aux différents sentiments que lui-même peut amener comme la colère, la jalousie, la tristesse, la peur,…

Le sentiment d’opposition lui, est pour faire valoir ce que nous pensons d’un sujet ou d’autre chose. Le sentiment d’opposition lorsque celui-ci est trop fort, peut amener au confit au vu des différentes émotions que celui-ci peut amener, comme vu plus haut.


Dans vie de tous les jours, l’opposition est reine !  Personne ne peut être d’accord avec tous et tout le monde. On peut contrôler les émotions qu’amène le sentiment d’opposition, ce qui nous permet d’avoir notre point de vue sans pour autant être emportés par les émotions qui surviennent et donc partir dans un conflit.

Lorsque l’opposition survient, il est important de se poser certaines questions et d’essayer de comprendre le point de vue de l’Autre :
Pourquoi ne pense-t-il pas comme moi ?
Quel chemin mental peut-il l’amener à penser différemment ?
Pourquoi je n’arrive pas à comprendre son point de vue ?
Pourquoi mon point de vue serait-il meilleur que le sien ?
Est-ce que je peux avoir tort ?

La remise en question est essentielle dans la vie en communauté. Nous sommes des êtres sociables, qui avons besoin de contact humain, et par définition nous avons besoin des conflits et du sentiment d’opposition.

Le sentiment d’opposition ainsi que les conflits sont à mon sens très important !
Ils permettent de nous construire notre propre avis, de défendre nos idées, de nous affirmer, de réintégrer l’Autre dans sa singularité en tant qu’être doté également de ces sentiments …

Ils  nous permettent également, de nous construire en tant qu’être doté d’une conscience développée et de notre libre arbitre. Cela nous permet donc de pouvoir apprécier telle et telle chose et de ne pas en aimer telle autre, de défendre nos positions, mais surtout de toutes et tous avoir des idées et pensées différentes, ce qui fait notre singularité et que tout le monde ne peut penser pareil. Le monde serait bien triste si tout le monde avait toujours le même avis.

Quoi qu’il en soit, les conflits et sentiments d’oppositions n’ont pas spécialement cet aspect très péjoratif que l’on considère dans l’inconscient collectif… Au contraire, il faut accepter ces différents sentiments, les accueillir et traiter les émotions relatives qui en découlent. C’est ce qui nous permet de nous construire et de pouvoir nous affirmer dans nos choix, dans notre vie, de nous faire grandir, et de prendre conscience.

Certaines astuces peuvent vous aider à y voir plus clair lorsqu’un trop plein d’émotion survient que l’on ne peut gérer comme les techniques de respiration, la visualisation, la méditation, les fleurs de Bach, l’EFT… Il convient de trouver la méthode qui vous permet d’accepter ces émotions, de ne pas les rejeter, de les assimiler et les comprendre.

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.

Naturopathie et infécondité féminine / masculine.

Vous le savez, la naturopathie peut toucher tout le monde, y compris les personnes ayant le désir d’avoir des enfants, femmes comme hommes. Gardez à l’esprit que le naturopathe intervient en complément des traitements médicaux, ainsi qu’en dehors de toute pathologie nécessitant un suivi médical et de toute problématique mécanique.
Ceci étant dit, intéressons nous à ce que peut apporter la naturopathie en rapport avec l’infécondité féminine / masculine.


Vous le savez, et je le répète souvent, le but de la naturopathie est de trouver la cause, de la cause, de la cause,… C’est donc tout naturellement qu’il en sera de même pour les problèmes d’infécondité masculine comme féminine.

Le choix de vouloir un enfant n’est pas anodin, il demande de la préparation pour le corps de la maman comme celui du papa.

Vous ne voyez pas pourquoi ?

Laissez-moi-vous expliquer.
Un enfant est un subtil mélange entre la mère (l’ovule) et le père (spermatozoïde). L’enfant aura donc le patrimoine génétique de sa mère comme de son père, c’est pourquoi il est primordial que les futurs parents aient un bon patrimoine génétique ainsi qu’un terrain sain à transmettre à leur futur enfant.


A quoi peut être dû l’infécondité ?


Les causes peuvent être larges, une baisse de vitalité, une toxémie trop élevée (médicaments, tabac, alcool, émonctoires encrassés comme le foie, …), une flore intestinale abimée, une mauvaise hygiène de vie (pas d’activité physique, mauvaise alimentation, stress, sommeil de mauvaise qualité…), une absence ou anomalie des spermatozoïdes, cause hormonale, fibromes, causes psychologiques,…
Vous l’avez compris, les causes peuvent être vastes en ce qui concerne l’infécondité.


Mais alors quelles peuvent être les solutions naturelles pour pallier à ces différentes causes ?

Que la cause soit psychologique, dû à une anomalie des spermatozoïdes, une toxémie trop élevée, hormonale,…  il s’agira bien évidemment de s’intéresser à votre alimentation car « l’alimentation est notre premier médicament ».

– Sachez qu’encore une fois, il s’agit bien évidemment de la cause, si cela est dû a une toxémie trop élevée, il s’agira que détoxiner l’organisme (en douceur bien sûr), puis de nourrir la flore intestinale.
-Si la cause est une absence ou anomalie des spermatozoïdes, il faudra bien entendu réduire la toxémie, ainsi que revitaliser l’organisme.
-Si la cause est due à une baisse de vitalité, il conviendra de revitaliser l’organisme, de s’intéresser à la qualité du sommeil, au stress, aux différents facteurs psychologiques,…
– Si la cause est hormonale, il conviendra de rééquilibrer spécifiquement, ainsi que de travailler sur l’hypophyse.


Quelles solutions avant la conception ?

La première chose qu’il convient de faire lorsque l’on décide d’avoir un enfant, c’est de vérifier que notre terrain est sain afin que celui-ci se transmette à l’enfant.

Mais alors comment on fait ?


Tout d’abord il convient d’avoir une alimentation équilibrée, variée, de saison, et bio si possible. Viens ensuite le besoin ou non d’une cure de désintoxication appelée plus couramment « détox ». La détox permet d’éliminer les substances indésirables que le corps garde et emmagasine. Il est possible en fonction du degré de vitalité de la personne qu’une cure de revitalisation soit conseillée avant la cure de désintoxication.
Les sources de toxines sont nombreuses : tabac, alcool, café, médications, stress, pollution, sédentarité,…
Pour éliminer les toxines, un naturopathe peut avoir recours à différents outils comme la phytothérapie, l’aromathérapie, la réflexologie….


En bref la cure de désintoxication permet de :


-Nettoyer les déchets du corps.
-Nettoyer les émonctoires (foie, reins, peaux, intestins poumons selon les besoins).
-Retrouver l’énergie vitale dont vous avez besoin.
-Retrouver la force d’auto-régénération de son corps.
-Stimuler l’organisme pour repartir de sur de bonnes bases.
-S’alimenter de façon saine et équilibré.

En quoi la naturopathie peut elle aider lors du désir d’enfant ?

  • Nettoyer son organisme des différentes toxines présentent et accumulées par l’organisme. Prenons l’exemple d’une personne qui à eut un stérilet hormonal pendant des années, celle-ci décide de le retirer car elle souhaite avoir un enfant avec son conjoint. Il conviendra bien évidemment de faire une cure de désintoxication afin d’évacuer toute les hormones indésirables, et rétablir le corps comme avant la pose du stérilet hormonal, afin de faciliter la conception de l’enfant
  • Retrouver une bonne flore intestinale
  • Avoir une bonne immunité
  • Stimuler la libido chez l’homme et la femme. Il conviendra de désintoxiquer l’organisme, le revitaliser, ou faire un équilibrage au niveau des hormones si besoin. Car faire un enfant demande bien entendu l’acte sexuel, et avoir un enfant ne se fait généralement pas en 1 seul rapport (sauf pour les plus chanceux).
  • Stimuler la fécondité féminine et masculine par l’aide de phytothérapie, aromathérapie, apithérapie,… afin que les rapports sexuels soient optimal et que les chances de fécondation soit plus grandes.
  • Accompagner la future maman si celle-ci à des symptômes embêtant de grossesse comme des nausées, vomissements, flatulences, constipation,…
  • Accompagner la future maman et le futur papa à gérer leurs angoisses à la venue du futur bébé.

Gardez bien en tête, encore une fois, que c’est vous les futurs parents qui êtes responsable du patrimoine vitalité qui sera transmis à votre enfant. La flore intestinale joue un rôle prépondérant à une bonne immunité. Donc si les parents ont une bonne flore intestinale ainsi qu’une bonne immunité, alors l’enfant naitra avec une bonne flore intestinale et par conséquent une bonne immunité, ce qui n’est pas négligeable. L’enfant partira donc avec d’excellentes bases biologiques dès la naissance.

La réflexologie plantaire peut également être très intéressante pour aider l’organisme à éliminer les différents déchets qui encrassent le corps, stimuler les différents points en rapport avec la cause du problème, travailler sur les causes/blocages psychologiques en rapport avec la problématique.

Vitalement vôtre !

Contact :
Mail : contact@eros-natura.com
Téléphone : 06.44.33.39.82.